«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic

RAVANI ou REVANI ou les deux ?! Et pourquoi pas RAEVANI ?! C'est un de ces gâteaux grec & turc à l'ancienne & traditionnel, qui a pratiquement disparu de la circulation et a presque cessé de figurer sur nos tables pendant des décennies. Pourquoi ? Parce que des créations plus crémeuses et plus compliquées, à plusieurs couches et un peu plus sophistiquées ont pris leur place. C'était une erreur de le faire. La simplicité et la tradition sont agréables et  toujours appréciables ...

Ma mère m’a préparé ceci il y a environ 4 semaines. Cela m'a transporté dans ma jeunesse. Un temps d’innocence, d’insouciance, de simplicité, de bonheur et d’amour, un peu comme ma vie d’aujourd’hui, mais sans l’insouciance, parce que je suis un adulte, comme vous le savez bien et j’ai plein de responsabilités !

Ai-je adoré parce que c’était quelque chose auquel je me suis habitué quand j'étais enfant et que j’ai rarement revu comme dessert du week-end, éclipsé plus tard par des gâteaux au fromage à la fraise fait-maison, des forêt-noires, des crèmes caramels et une multitude de gâteaux glacés ? Non, j'ai adoré parce que c'était bon, sucré et honnête.

C’est un délice, par rapport à sa texture et sa douceur. Essayez d’imaginer un gâteau à base de semoule et sa texture légèrement granuleuse, mais aérée et moelleux. Imaginez un sirop de sucre qui imbibe le gâteau lentement, cuillerée par cuillerée, pour éviter qu'il ne devienne trop pâteux. Imaginez les saveurs mélangées de zestes de citron et/ou d'orange et de vanille (généralement utilisées), mais dans ce cas-ci, une combinaison d'arômes plus fraîches, plus éclatantes et légèrement résineuse avec des zestes de citron vert, des feuilles de géranium et du "masticha", mieux connu sous le nom de “larmes” ou cristaux de résine mastic de l'île de Chios, dans le nord de la Grèce. C’est assez rare et cher (presque 1€ pour2 grammes) mais on en utilise que très peu à la fois et c’est un goût assez particulier dans plusieurs desserts grecs et turques, même des loukoums et glaces.

*Je ne prépare habituellement que la moitié de la recette totale, chaque fois (comme on peut le voir sur les photos), mais le gâteau peut se conserver dans votre réfrigérateur et/ou sur votre comptoir pendant une semaine, alors n'hésitez pas à préparer la recette entière pour votre famille ainsi que pour vos invités.

Il est généralement servi tel quel, mais j’aime bien l’idée d’une petite fleur de crème fouettée sur le dessus et agrementé de quelques lamelles d’agrumes confits et d’angélique confite verte foncée (qui est l’équivalent de la vanille des pauvres dans les pays de l’hémisphère nord).

C’est quand même plus festif comme présentation, non ?! . . . :)

«ravani» gâteau à la semoule imbibé au sirop de citron vert & géranium & mastic

08.06.2019

16 parts x 105 grammes chacun

ingrédients

  • *taille du plat de cuisson : un carré de 25 x 25 cm x 5 cm ou 2 plus petits plats de cuisson de 18 cm x 18 cm x 5 cm

pâte à gâteau (925 grammes après la cuisson) :

  • 300 grammes (5 gros ou 6 moyens) œufs (poids sans les coquilles, séparés en jaunes et blancs)
  • 175 grammes (¾ tasse) de beurre doux
  • 175 grammes (¾ tasse + 2 c. à soupe) de sucre en poudre
  • 155 grammes (1 ¼ tasse) de farine blanche tout usage
  • 155 grammes (¾ tasse + 2 c. à soupe) de semoule fine de blé
  • 11 grammes (1 c. à soupe) de levure chimique
  • 5 ml (1 c. à café) d'extrait de vanille
  • 2 grammes (1 c. à café) de zeste de citron vert (à partir de ½ citron vert)
  • 1 gramme (¼ c. à café) de sel de mer fin

sirop (réduit à 750 grammes ou 75% du poids initial) :

  • 480 ml (2 tasses) d'eau
  • 400 grammes (2 tasses) de sucre de canne (blond ou doré)
  • 60 grammes (3 c. à soupe) de miel
  • 45 ml (3 c. à soupe) de jus de citron vert (à partir de 1 ½ citrons verts)
  • 10 grammes (6 grandes bandes) de zeste de citron vert (à partir de 1 citron vert)
  • 10 grammes (6 grosses) feuilles de géranium citron (ou 2 c. à café d’eau florale de géranium)
  • 5 ml (1 c. à café) d'extrait de vanille
  • 1 gramme (¼ c. à café broyé ou ½ c. à café de 15 cristaux entiers) de résine de mastic (+ 1 c. à café de sucre, pour broyer et écraser les cristaux)

garniture décorative (facultatif) :

  • crème fouettée sucrée (avec un soupçon de vanille)
  • lamelles fines de citron vert confit, citron jaune confit, écorces d'orange (et angélique confite vert foncé) 

instructions

pâte à gâteau :

  • battre les blancs d'œufs en neige et mettre de côté
  • battre le sucre avec le beurre ramolli jusqu'à ce qu'il soit blanc et crémeux, ensuite ajouter les jaunes d'œufs un à la fois, bien mélanger après chaque addition, ensuite ajouter l'extrait de vanille et le zeste
  • ajouter la semoule de blé lentement, petit à petit et continuer à mélanger ensuite ajouter la farine (mélangée à la levure chimique et au sel), petit à petit et continuer à mélanger après chaque addition
  • ajouter tous les blancs d'œufs battus et incorporer délicatement
  • préchauffer le four à 180°C
  • badigeonner le plat à four avec du beurre fondu (vous pouvez tapisser votre plat de papier de cuisson s’il est profond pour sortir le gâteau plus facilement)
  • verser la pâte et lisser le dessus avec une spatule mouillée
  • cuire au centre du four pendant 25-30 minutes (jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré)

sirop :

  • placer les cristaux de résine de mastic dans un mortier avec un pilon, ajouter au moins 1 c. à café de sucre (des 2 tasses) et réduire le tout en une poudre fine et mettre de côté
  • mélanger l'eau et le sucre dans une petite casserole, remuer jusqu'à dissolution et porter à ébullition, réduire le feu à moyen, ajouter les arômes (zestes d'agrumes et feuilles de géranium), laisser mijoter pendant 15 à 20 minutes, retirer du feu, ajouter le miel, l'extrait de vanille et la poudre de résine de mastic, bien mélanger, laisser refroidir légèrement et filtrer

assemblage :

  • sortir le gâteau du four et laisser refroidir pendant 5 à 7 minutes, ensuite coupez-le (directement dans le plat de cuisson) en carrés ou en losanges et faites des trous partout avec une mini brochette ou un cure-dent 
  • verser le sirop tiède sur le gâteau tiède, très lentement, cuillerée par cuillerée, surtout sur les bords du plat de cuisson et les tranches coupées au couteau, ensuite sur le dessus de chaque morceau (attention à ne pas toucher la surface sur le dessus du gâteau avec la cuillère) et attendre que chaque cuillerée de sirop soit absorbée avant d’ajouter la suivante, utiliser tout le sirop